Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Existe-t-il des normes pour la qualité de l’eau du robinet ?

Article mis à jour le 17/12/2012

Protéger la santé publique. Préserver l’environnement. Gérer la ressource. La qualité de l’eau potable est un enjeu complexe et sensible. 

La qualité de l’eau – et partant, notre santé - est menacée par une multiplicité de polluants. Nitrates, pesticides, médicaments, mercure, plomb, sélénium, mais aussi bactéries qui peuvent s’avérer ravageuses… Face à ces dangers, les législations européennes et nationales tentent de fixer des normes à ne pas dépasser. Les normes s'appuient en général sur des travaux médicaux établissant les doses maximales admissibles (DMA), c'est-à-dire la quantité de telle ou telle substance qu'un individu peut absorber sans danger quotidiennement tout au long de sa vie. Sur cette base, on calcule quelle quantité maximale peut être apportée par l'eau, en prenant une marge de sécurité.

L'établissement de ces normes repose sur la prévention de trois risques: 

  • à court terme, soit le fait de boire un seul verre d'eau,
  • à moyen terme, soit la consommation d'eau pendant une semaine, six mois voire un an,
  • à long terme, soit la consommation d'eau pendant toute une vie, ou l'équivalent de 2 litres d'eau par jour pendant 70 ans.
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)