Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Comment faire face à un refus de visa d’entrée en France ?

Article mis à jour le 13/02/2013

Si un visa court ou long séjour ou bien si l’entrée en France vous est refusé, vous avez la possibilité de contester ces décisions.

Deux situations  peuvent se présenter :

  • soit le refus du visa est notifié (porté à votre connaissance), c’est ce qui s’appelle une décision explicite,
  • soit le refus se déduit du silence gardé de l’autorité consulaire pendant 2 mois voire plus depuis la demande, il s’agit d’une décision implicite.

A noter: en cas de décision implicite, il est difficile de connaître le point de départ si le consulat n’a pas remis de récépissé de demande de visa. C’est souvent le cas pour les demandes de visa de court séjour.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.3 (4 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.3 (4 votes)