Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Les parents doivent-ils continuer à aider leur enfant même après leur majorité ?

Article mis à jour le 18/11/2012

Oui, l'obligation d'entretien peut perdurer au-delà de la majorité de l'enfant dans certaines circonstances : principalement poursuite d'études mais aussi, selon certaines décisions,  maladie ou handicap de l'enfant retardant son insertion professionnelle.

Cette règle résulte des articles 203 et 371-2 du Code civil. Ce dernier précise que la contribution ne cesse pas « de plein droit » à la majorité de l'enfant. Cela signifie que seul un motif objectif, indépendant de l'âge de votre enfant, peut faire cesser votre contribution.

La jurisprudence a défini le champ et les modalités d'application de l'obligation d'entretien des parents à l'égard de leurs enfants qui résulte de cette disposition.

La règle est que les parents doivent accompagner leur enfant pendant leurs études jusqu'à obtention d'un emploi rémunéré.

Quand la pension a été fixée dans une décision (divorce par exemple) alors que l'enfant était mineur et qu'elle est versée entre les mains du parent chez lequel l'enfant habite, elle doit continuer à être versée. L'article 373-2-5 du Code civil prévoit que : « Le parent qui assume à titre principal la charge d’un enfant majeur qui ne peut lui-même subvenir à ses besoins peut demander à l’autre parent de lui verser une contribution à son entretien et à son éducation. »

Aucu vote pour l'instant.


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Aucu vote pour l'instant.