Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

La tentative de conciliation est-elle obligatoire dans un divorce contentieux ?

Article mis à jour le 04/05/2012

Oui, Oui, la tentative de conciliation est obligatoire dans un divorce contentieux. Les conjoints sont convoqués par le juge à une audience de conciliation à laquelle ils ont l’obligation de se rendre. Cependant, il arrive que l’époux qui n’est pas à l’origine du divorce (appelé « le défendeur ») ne s’y rende pas.

Absence d’un époux à l'audience de conciliation

Si le conjoint qui n'a pas pris l’initiative de la procédure ne se présente pas suite à la convocation, le juge s’entretient néanmoins avec l’autre conjoint.

  • Si le défendeur a bien reçu la convocation et n’est pas venu volontairement, le juge peut autoriser l’autre époux à assigner son conjoint en divorce. Le juge statue sur des mesures provisoires sollicitées sur la base des seules explications du conjoint présent à l’audience.
  • Si le défendeur est hors d’état de manifester sa volonté, par exemple s’il est malade ou si son domicile est très éloigné, il doit en avertir le juge aux affaires familiales. Le juge peut alors demander à un magistrat du lieu du domicile du conjoint d’entendre celui-ci.

L’époux qui n’a pas pris l’initiative du divorce n’est pas tenu de se présenter assisté d’un avocat,  sauf s’il entend accepter, au moment de l’audience, le principe de la rupture du mariage.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)