Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Dans quels cas peut-on faire appel à un médiateur familial ?

Article mis à jour le 14/06/2012

Dans la plupart des cas, on recourt à la médiation familiale pour régler un problème de séparation ou de divorce. Un tel recours a généralement pour but :

  • d’aider à clarifier la décision de séparation entre époux, partenaires pacsés ou concubins ;
  • d’organiser les conséquences de la séparation : résidence des parents et des enfants, exercice conjoint de l’autorité parentale, pension alimentaire, droit de visite…

Mais la médiation familiale n’est pas limitée aux séparations et aux divorces. Elle est également ouverte à d’autres domaines, tels que :

  • violences conjugales ;
  • reprise des relations avec un enfant après une rupture ;
  • conflits entre parents et jeune majeur au moment de sa prise d’autonomie ;
  • obligation alimentaire des parents à l’égard des enfants devenus majeurs, mais aussi à l’égard des ascendants (parents, grands-parents) ;
  • le droit de visite des grands-parents ;
  • conflits au sein d’une fratrie concernant la prise en charge d’un parent âgé ;
  • problèmes de succession ;
  • non présentation d’enfants ;
  • abandon de famille…
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)