Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Comment changer de prénom en France ?

Article mis à jour le 22/02/2013

Toute personne qui justifie d’un intérêt légitime peut demander à changer de prénom. Elle peut pareillement demander à ajouter un prénom ou à en enlever un parmi ceux qui figurent sur son acte de naissance. 

Les conditions à remplir pour changer de prénom

La personne qui veut changer de prénom doit justifier d’un intérêt légitime pour le faire (article 60 du code civil). C’est au juge que revient la délicate mission de définir en quoi consiste cet intérêt légitime, car la loi est muette à ce sujet.

La requête doit donc être basée sur des éléments concrets et valables. Tel est le cas par exemple si le prénom actuel en association avec le nom présente des consonances ridicules (comme Jean Bon).

La substitution d’un nouveau prénom peut également être acceptée par le tribunal si le demandeur s’est fait nommer par un autre prénom pendant de nombreuses années par l’ensemble de son entourage. En ce cas, des témoignages de celui-ci peuvent appuyer utilement une telle demande.

Une personne qui vient à changer de sexe peut légitimement demander à changer de prénom si celui qu’il porte n’est plus adapté à sa situation.

Lorsqu’un enfant qui change de prénom est âgé de plus de 13 ans, son consentement personnel est requis pour que la procédure soit valable.

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)