Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Un étranger qui obtient la nationalité française peut-il choisir librement un prénom français ? - Page 2

Article mis à jour le 30/01/2013

Mais la loi n° 72-964 du 25 octobre 1972 relative à la francisation des noms et prénoms des étrangers n’oblige plus le nouveau citoyen français à substituer à tout prénom étranger un prénom français qui en soit la traduction.

La liberté du choix du prénom est donc totale pour l’étranger qui devient français.

En outre, toute personne qui acquiert la nationalité française peut demander la francisation des prénoms ou de l’un des prénoms de son enfant mineur qui réside avec lui en France.

Bon à savoir : tout étranger qui devient français et qui ne possède pas de prénom peut choisir l’attribution d’un prénom français, même s’il ne demande pas la francisation de son nom. 

En dehors de la procédure de francisation, ou plus d’un an après l’obtention de la nationalité française, toute personne d’origine étrangère peut changer l’un ou plusieurs de ses prénoms. Elle doit alors suivre la procédure normale de changement de prénom en saisissant le juge aux affaires familiales du tribunal de grande instance du lieu de son domicile.

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)