Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Les enfants adoptés doivent-ils contribuer à l’obligation alimentaire envers leurs parents ?

Article mis à jour le 23/05/2012

Oui, l’obligation alimentaire des enfants envers leurs ascendants pèse aussi sur les enfants adoptés.

Cependant, la portée de cette obligation varie selon que les enfants ont fait l’objet d’une adoption plénière ou d’une adoption simple.

L’obligation alimentaire des enfants ayant fait l’objet d’une adoption plénière

Les enfants qui ont fait l’objet d’une adoption plénière sont tenus aux mêmes obligations alimentaires que les autres enfants en application de l’article 358 du code civil.

Ils sont ainsi tenus d’apporter leur aide à leurs parents adoptifs, si ceux-ci sont dans le besoin, en fonction de leurs moyens. Il en est de même envers tous les ascendants des parents adoptifs.

En revanche, l’adoption plénière supprimant tout lien de filiation entre les parents biologiques et les enfants adoptés, ces derniers ne sont tenus à aucune obligation d’aide envers leurs géniteurs.

Votre notation : Aucun Moyenne : 3.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 3.5 (2 votes)