Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Comment s’assurer que l’on est victime d’un harcèlement dans la fonction publique ?

Article mis à jour le 04/11/2010

Il est important de parler à votre entourage de votre situation pour ne pas vous isoler. Surtout, vous devez déterminer si les agissements constituent bien du harcèlement et non un simple conflit relationnel. Car le harcèlement étant interdit par la loi, vous devez faire valoir vos droits.

Contactez les représentants du personnel

Vous pouvez d’abord contacter vos représentants syndicaux qui pourront vous conseiller, vous aider dans vos démarches et vous appuyer. D’autant qu’ils ont un rôle d’alerte et de propositions auprès de l’administration. Vous pouvez aussi contacter les autres professionnels intervenant en matière d’hygiène et de sécurité (inspecteurs d’hygiène et de sécurité, agents chargés de la mise en œuvre des règles d’hygiène et de sécurité). Ces personnes assurent une fonction d’écoute et de conseil et pourront, le cas échéant, vous orienter sur les démarches à suivre.

Consultez la médecine du travail

Le médecin de prévention a notamment pour rôle de conseiller l’administration, les agents et leurs représentants en ce qui concerne la protection des agents contre l’ensemble des nuisances à caractère professionnel. Vous pouvez donc demander une consultation quand vous estimez être victime d’un harcèlement moral au travail. Le médecin de prévention pourra vous proposer des mesures médicales adaptées. Avec votre accord, il peut aussi saisir l’autorité administrative compétente pour faire cesser les agissements de harcèlement. Il existe aussi dans certaines administrations des assistantes de service social qui pourront vous apporter également leur aide tant psychologique que sur les démarches à suivre.

Notre conseil : N’hésitez pas à consulter également votre médecin de famille si votre état de santé psychologique semble se dégrader.

Contactez des associations spécialisées

Des associations sont spécialisées en matière de prévention et de lutte contre le harcèlement moral au travail (voir encadré). Vous pouvez les contacter afin de vous renseigner sur la nature réelle des agissements dont vous êtes victime. Certaines d’entre elles possèdent des sites Internet où des forums permettent aux agents du secteur privé ou du secteur public d’échanger leur ressenti, leur expérience et de s’encourager.

Les associations peuvent également vous conseiller sur les comportements à adopter, et les démarches à entreprendre. Ces associations connaissent d’autant mieux la réglementation juridique que la plupart assistent les victimes dans les procès.

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)