Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Donation-succession

offline
Inscription: 28/05/2021
Non résolu

Bonjour à tous, 

j'aimerais avoir un peu d'aide sur ma situation juridique en rapport avec la futur succession de mes parents.

J'ai actuellement 43 ans et je vis en Auvergne. Depuis mes 22 ans j'ai différentes pathologies physique et mentale qui m'empêchent de construire ma vie correctement et d'être pleinement indépendant vis à vis de l'état et par le passé de mes parents. Depuis quelques années la question de la transmission du patrimoine de mes parents se posent.

Il y a 3 ans il fut decidé de me faire donnation d'un des 4 appartements dont dispose mes parents dans leurs patrimoine afin que je ne soit jamais mal logé ou sans logement, mais ils me présentèrent la donation d'un appartement d'une valeur de 100 000 euros pour moi, et d'un appartement plus grand mais d'une valeur equivalente à ma soeur. Ils m'ont dit que le notaire leurs avait dit que pour équilibrer la succession, mes parents devaient lui donner à elle en plus de l'appartement une petite ferme dans les volcans d'auvergnes d'une valeur de 35 000 euros dans laquelle nous passions enfants nos vacances d'été et d'hiver. Ils m'ont dit qu'ils considéraient cela équitable en vue des loyers que je ne payeraient pas durant la donation, et vu que je suis aussi logé gratuitement dans l'appartement dont j'ai hérité par donation et qu'ils possèdent encore l'usufruit. Je paye d'ailleurs les charges de l'immeuble tous les mois à mes parents.

Ma soeur est cadre dans une grande entreprise et son concubin est dans le para-médical. Ils ont un revenu net en couple proche des 7000 euros par mois. 

 

Il y a un an j'ai appris que ma soeur avait eu une donation de 25 000 euros en argent car elle à effectué un achat immobilier dans un beau quartier de Clermont, il y a 2 ans. Le prix du bien avoisine les 700 000 euros. Mes parents ne m'en ont pas parlé à l'époque et ne m'ont pas proposé la même somme d'argent. Je suis en grande difficulté physique et mentale et il existe des soins médicaux non remboursé qui pourrait vraiment m'aider à me rétablir. Bien loin des 25 000 euros, 5000 euros me suffirait afin de me soigner un minimum. Je leurs ait parlé de ces problématique à la même époque et ils ne m'ont tout simplement rien répondu.....silence. De même ma soeur à fêter ces 30 ans l'année dernière et je crois qu'ils lui ont donner plusieurs milliers d'euros, moi rien pour aucun de mes anniversaires, ils ne me le souhaitent pas d'ailleurs.

 

Cela commence à m'ennuyer de devoir faire les comptes sur la succession mais il me semble que je suis lésé et que personne ne m'aide bien au contraire.

Je ne sais d'ailleurs pas comment se passe la succession des grands parents car je n'ai absolument rien reçu et je n'ai d'ailleurs jamais rien demandé, vu que j'étais moi même dans un état de santé dramatique à l'époque.

 

Ma question est donc de savoir si il est possible de désavantager un enfant handicapé lors de la succession ? Que pensez vous de ma situation ?

Merci d'avance.

 

Aucu vote pour l'instant.
RépondrePoser une question
Liens sponsorisés