Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Environnement

Inscription: 19/07/2013
Non résolu

Bonjour,

Je suis propriétaire d'un terrain sur lequel je loue 3 maisons; le 10 mai dernier, , aprés les fortes pluies de ce primtemps, le ruisseau qui borde le terrain a débordé. Ce ruisseau est non domanial, mais il a débordé en soulevant des plaques de béton le  protégeant sur une partie busée sous la chaussée.

Ce débordement a provoqué l'inondation de mon terrain et le dépot de 15 cms de boue que mes locataires m'ont demandé fort justement d'enlever.

Dans un premier temps j'ai fait faire un constat d'huissier et une entreprise (paysagiste) est inervenue.

J'ai bien sûr déclaré le sinistre à mes assurances qui m'ont dit qu'elles n'intervenaient que sur les domages au bâti!

Je me suis raproché de la mairie qui rejette toute responsabilité, argant que le phénomène déclanchant était un glissement de terrain sur la commune en amont et qu'elle se considère victime comme moi.

Voyant que rien ne bougeait, je suis allé prendre des photos du dit glissement que j'ai communiqué au maire ainsi qu'au RTM (restauration des terrains en montagne) organisme chargé d'assiter les collectivités territoriales dans les problèmes de glissement de terrain.

Aujourd'hui les frais engagés s'élèvent à 5000 E du paysagiste, 450 de constat d'huissier et 3 à 4000 de remeise en état du terrain (non encore engagé).

Que puis-je fire d'autre?

Votre notation : Aucun Moyenne : 2.5 (2 votes)
RépondrePoser une question
Liens sponsorisés