Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Etranger

offline
Inscription: 10/02/2012
Non résolu

Bonjour,

Je suis actuellement embauchée en CDI et suis de nationalité française.

Pour des raisons personnels d'éthique et de conviction, je souhaiterai prendre la nationalité Suisse, si cela m'est accordé ( nationalité de mon grand-père).

J'aimerai savoir ce que cela peut engendrer sur mon emploi et s'il est possible de faire une demande de permis de travail avant d'obtenir la nationalité Suisse.

A défaut, est-ce que je risque de perdre mon emploi le temps que les questions administratives concernant le permis de travail soient réglées ?

 

Merci

Aucu vote pour l'instant.

RépondrePoser une question
Liens sponsorisés
offline
Inscription: 10/05/2011

Bonjour,

 

Tu résides et travailles actuellement en France, j'imagine ? Et tu parles donc d'un permis de travail français ?

 

Dans l'attente de te lire,

 

Cordialement.

offline
Inscription: 10/02/2012

Bonjour,

Oui tout à fait, je travail, réside et suis née en France, mes parents sont Français ainsi que ma grand-mère.

Mon grand-père était Suisse et je souhaiterai demander sa nationalité

offline
Inscription: 02/01/2011

Bonsoir nolosay,

 

Voici ce que j'ai trouvé sur le Net :

 

Le citoyen européen ou suisse, qui souhaite s'installer et travailler en France, doit être muni d'une carte d'identité ou d'un passeport en cours de validité.

Il peut exercer toute activité économique, salariée ou non salariée (sauf certains emplois publics et, pour les professions réglementées, sous réserve de remplir les conditions d'exercice).

Il n'est pas obligé de détenir un quelconque titre, de séjour ou de travail.

Toutefois, s'il désire obtenir une carte de séjour, il peut déposer une demande.  

Dans tous les cas (demande ou non de titre de séjour), il doit pouvoir prouver qu'il entre dans la catégorie des "travailleurs" pendant les 5 premières années de son séjour.

Le salarié doit être en mesure de présenter une déclaration d'engagement établie par son employeur ou un contrat de travail.

Le non-salarié doit pouvoir fournir tout document prouvant l'existence et le caractère durable de son activité (inscription au registre du commerce et des sociétés, au répertoire des métiers...).

Le prestataire de services doit pouvoir présenter tout document commercial (contrat de sous-traitance, contrat de prestation, ordres de service...). 

 

 

SOURCE : http://vosdroits.service-public.fr/F2739.xhtml

offline
Inscription: 10/05/2011

Bonjour,

 

Rassures-toi : tu peux prendre la nationalité suisse et poursuivre ton travail actuel sans aucun problème car un Suisse est assimilé à un citoyen de l'Union européenne au regard du droit au séjour et au travail en France.

 

Cordialement.