Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Famille

offline
Inscription: 09/03/2013
Non résolu

bonjour,

 4 enfants sur 6 qui demandent  la mise sous tutelle de leur père, souffrant d'alzheimer depuis 6 ans, le certificat médical a été établi et l'envoi est prêt. MAIS à la lumière des faits suivants : un des enfants, proche du père, s'est toujours occupé de lui depuis son veuvage (5ans), s'est fait établir une procuration, et ne veut pas communiquer les relevés de comptes bancaires aux frères et soeurs, puisqu'il a beaucoup profité des liquidités, (plainte a été déposée d'ailleurs car il y a de fortes présomptions de profit personnel, abus de faiblesse donc).

le père n'est pas si bien soigné que celà, il n'a aucun contact avec le monde extérieur, est trés médicamenté (anxiolitiques et antidépresseurs en quantité quand même imposante), ne marchant presque plus, n'étant pas sorti depuis 1 an, sans même un kiné qui pourrait le faire marcher, ne s'habillant plus, se lavant comme les chats, donnant l'impression d'un animal qui attend la mort, les enfants qui ne le soignent pas (assez éloignés) sont chagrins de cet état lorsqu'ils lui rendaient visite..

par contre, le père a été "travaillé" par l'enfant qui s'en occupe et il ne veut plus voir les autres enfants depuis 1 mois, ayant toute confiance en son "aidant".

Inutile de dire qu'il y a 2 clans: 4 enfants d'un côté et 2 de l'autre et que les relations sont mauvaises depuis la demande des " comptes"

alors, il serait mieux que le mental du père qu'ii soit sous tutelle de l'enfant qui s'en occupe, (car, même s'il n'est pas bien soigné, les enfants se demandent si le placement ne le choquerait pas)

donc peuvent ils demander à ce que l'enfant qui s'en occupait soit nommé tuteur à la personne et l'un des autres enfants tuteur de son patrimoine, gérant les dépenses, donc les contrôlant ?

ou alors que faire ? Le conseil de famille ne réunirait pas les enfants des 2 clans après les insultes de l'enfant "tuteur"

en espérant n'avoir pas été trop long...

Il faut rédiger la lettre au Juge, 2 tuteurs ? un conseil de famille ?

Votre notation : Aucun Moyenne : 1 (1 vote)
RépondrePoser une question
Liens sponsorisés
offline
Inscription: 09/03/2013

merci de vos conseils avisés...

offline
Inscription: 27/02/2011

Bonjour More,

 

A mon avis, la nomination d'un subrogé tuteur peut suffire à satisfaire ta demande.

 

Pour en savoir plus sur le subrogé tuteur, voici un lien vers un article rédigé par une praticienne de la protection des majeurs vulnérables :

 

 

http://www.droitissimo.com/famille/protection-majeurs/qu-est-ce-qu-subroge-curateur-ou-subroge-tuteur

 

 

Bonne lecture !

 

Bien cordialement.

Inscription: 07/01/2013

Cher Monsieur,

Nous ne pouvons que louer votre abnégation.

La proposition d'Alix Chemouli me semble appropriée. La co-tutelle ou le conseil de famille ne semblent envisageables qu'en situation d'harmonie familiale.

Si vous vous engagez vers la solution proposée il conviendra de s'assurer que les relations entre le protecteur et son potentiel subrogé permettront à la mesure de fonctionner. Si comme vous sembler le dire les relations sont très tendues il est fort probable qu'il en résulte un blocage de la mesure ce que le juge pourra très difficilement envisager.

Votre exposé est clair, pourquoi ne pas l'adresser au juge et suggérer que le greffier en chef du tribunal d'instance porte une attention particulière au contrôle du budget de fonctionnement de la mesure la première année ? Tout dépend bien entendu de la consistance du patrimoine de votre père et du niveau de captation présumé de son fils.

Sincères salutations.