Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Fonction publique

offline
Inscription: 03/10/2014
Non résolu

Je suis actuellment enseignante suppléante en cdi mais non titulaire. Suite à plusieurs différents je viens de recevoir une mise en demeure pour abandon de poste et je voulais savoir ce que cela entrainait vraiment. Licenciement ? Si c'est le cas aurai-je le droit au chomage?

Merci deme répondre rapidement.

Aucu vote pour l'instant.

RépondrePoser une question
Liens sponsorisés
offline
Inscription: 10/05/2011

Bonjour,

 

Contrairement aux salariés du secteur privé, l’agent public qui abandonne son poste sans répondre à la mise en demeure de son employeur, qu’il soit fonctionnaire ou contractuel, est considéré comme rompant volontairement le lien qui l’unit au service.

 

Dès lors, l’administration peut procéder à sa radiation des cadres s'il s'agit d'un fonctionnaire ou des effectifs s'il s'agit d'un agent non titulaire.

 

L’agent ainsi radié n’aura droit à rien : ni préavis ni indemnité de licenciement ni allocations chômage.

 

Avec mes regrets,

 

Cordialement.

offline
Inscription: 03/10/2014

merci pour votre réponse.

offline
Inscription: 07/10/2011

Bonjour,

 

Juste une réflexion personnelle :

 

Comme quoi, l'Etat français se comporte comme un Roi ou un Empreur qui n'applique pas à soi-même les règles qu'il impose aux employeurs du privé...

 

Bon courage !!!

offline
Inscription: 03/05/2021

Bonsoir,

Un peu dans votre cas, mais avec mes différences, quelqu'un peut il me répondre ?

Contractuelle dans la FPT depuis 3 ans, je veux démissionner car j'ai trouvé un poste en cdi dans le privé.
Or, mon nouvel employeur est prêt à me garder le poste 1 mois max mais pas au delà...
Et sur mon contrat, il est stipulé que j'ai 2 mois de préavis à effectuer en cas de démission...

Mes questions...

Ne puis je pas bénéficier d'un raccourci de mon préavis puisque je pars pour un cdi avec promesse d'embauche ?

Mon employeur peut il accepter de me libérer au bout d'un mois ?

En cas de refus, et pour ne pas perdre mon poste, concrètement, est ce que je risque de payer quelque chose à la fpt ? (c'est ma seule peur, je me moque de perdre mes indemnités de congé etc..)

Et enfin, si je fais ça, vais je pouvoir commencer mon nouvel emploi si je bat pas de certificat de travail de mon dernier employeur ?

Ce n'est pas de gaieté de coeur que je pense à faire ça, mais ma supérieure hiérarchique est en plein burn out et ne sera pas du tout dans l'empathie envers moi, donc je m'attends au pire

offline
Inscription: 03/05/2021

Oups j'ai oublié de préciser que mes questions concernent le cas où je fasse un abandon de poste !