Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Immobilier

offline
Inscription: 17/04/2011
Non résolu
bonjour
 
je recherche des renseignements en tant que défense concernant un litige avec un couvreur de statut particulier
(employé par nos soins + urssaf )
la couverture de notre maison en zing, terminée , depuis moins de un an et demi est couverte par une bâche et des briques, car depuis un an  il pleut dans l'extension de maison recouverte de zing d'une surface supérieure à 50 m2. les dégâts sont importants et la pièce inhabitable sans bache en espérant ne pas avoir de tempête ....
besoin de mettre des sceaux et des draps quand il pleut ....
la protection juridique ne veut prendre en compte que les placos intérieurs par ce qu'il y a eu dépôt de permis de construire ! mais le permis est obligatoire ....!!!
comment se défendre ?
L'assurance va envoyer un expert pour les placos ..Car le montant de travaux du peintre est élevé.
d'avance merci
 
Anne
 
PS :
 
le couvreur était un Ami, qui travaillait chez un couvreur et s'est installé à son compte
nous lui payons ses salaires et ensuite l'urssaf nous envoie les cotisations trimestrielles
ça fait un ami de moins ...... il est venu trois fois regarder sans trouver , puis plus de nouvelles, ne réponds au téléphone  ou est arrogant
nous sommes allés voir un avocat c'est environ 7 ooo euros .....donc impossible
nous devons donc faire un deuxieme pret pour une deuxieme toiture alors que chaque mois nous payons plusieurs assurances, CB, pret travaux (crédit agricole),  protection juridique etc
 
la protection juridique ( juridictio plus ) ne nous couvre pas par ce que la toiture fait partie d'un permis de construire !
 
nous avons des photos des courriers des assurances et .....sommes lâchés alors que tout est payé ! et je voulait même vendre la maison de mon arrière g-mère , ce qui est impossible en plus vu l' état
 
Anne
Aucu vote pour l'instant.
RépondrePoser une question
Liens sponsorisés
offline
Inscription: 14/10/2010

Bonjour Anne
D’après votre exposé il semble que pour faire des économies et pour ne pas faire appel à une entreprise vous avez signé un contrat de travail avec ce Monsieur. C’était bien la chose à ne pas faire pour obtenir des garanties suite au travail accompli. En votre qualité d’employeur c’est vous qui assurez la responsabilité civile du travail accompli par votre employé. Si le contrat de travail que vous avez signé avec ce Monsieur est terminé, vous n’avez plus de recours contre lui.
Ai-je répondu à votre question ? Merci de me le confirmer.
FRAXINUS

offline
Inscription: 01/07/2020

Bonjour, il est important de bien comprendre que pour tous les travaux que vous engagez dans une maison les économies ne sont pas toujours bonnes à faire. 

Que ce soit dans les matériaux, ou dans l'emploi. Il est important d'éxiger une assurance décénal obligatoire chez les artisans couvreur que vous engagez. Il est de leur devoir d'être assuré et du votre d'engager un couvreur qui sera certainement plus cher mais où vous aurez des recours si il y a malfaçon. Il est sur qu'une assurance décénale coute très chere suivant le métier que l'on exerce mais elle permet de nous protéger, de protéger les clients en cas de pépin qui peuvent couter eux aussi extrèment cher mais peu avoir également un impact physique et moral sur les personnes. 

Il en est de même pour les déclarations. Un artisan compétent ne devrait pas commencer des travaux si les autorisations ne sont pas en règles. Je suis moi même couvreur à Bordeaux en Gironde, je ne commence jamais un chantier si le permis n'est pas validé, car je sais que cela peut amener à des problèmes pour le client si il arrive un pépin. Cela arrive à tous les professionnels d'avoir une fuite sur un toit, surtout avec des fenètres de toit sans marques.

Bon courage dans votre aventure