Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Internet

offline
Inscription: 14/04/2012
Non résolu

Bonjour,

La gestionnaire de mon syndic s'est permise de divulguer le contenu d'un courriel que je lui aidressé, à une tiers personne.

J'explique, il s'agissait d'une demande de renseignements sur la procédure à suivre pour résoudre un problème de voisinage, sans indiquer de nom, d'adresse ou quoi que ce soit sur la personne concernée (voisin).
 

Sauf que, lors d'une dispute le voisin m'a brandi l'e-mail que lui aurait transféré la gestionnaire du syndic et m'a récité son contenu tel un perroquet. Une chose est sûre, c'est qu' il connaissait, au moins, le contenu du courriel. Pour moi il y a eu divulgation du contenu du courriel, voire, transfert de ce courriel à une troisème personne sans mon consentement.

Hélas! Je n'ai pas pu me procurer la copie que le voisin m'a brandi. Cela m'aurait suffi pour porter plainte contre la chargée du syndic.

Tous deux sont de connivence, magouillent dans le syndic et agissent dans les intêrets mutuels. Donc, rien d'étonnant jusque là. L'acte délibéré de la chargée du syndic a  contribué à ce que les relations entre voisins se détériorent davantage. Ceci est très grave. Heureusement, pour l'instant, les répercussions ne sont pas très très conséquentes.

Je voulais savoir si un tel acte est puni par la loi, quel article lui correspond et comment faire pour au moins faire peur au syndic?

 

D'avance merci à tous,

Bien cordialement

Aucu vote pour l'instant.
RépondrePoser une question
Liens sponsorisés
offline
Inscription: 06/11/2010

Bonjour,

 

A mon avis, ta démarche a peu de chance d'aboutir.

 

En effet, d'une part, contrairement à un avocat ou un notaire ou un médecin, un syndic de copropriété n'est pas soumis à l'obligation de secret professionnel.

 

D'autre part, si tu écris au syndic un courriel pour te plaindre d'un trouble de voisinage, celui-ci a logiquement le droit d'en parler aux copropriétaires concernés en vue de résoudre le problème (officiellement parlant en tout cas).

 

Ma question : puisque tu sais que la gestionnaire est en connivence avec le méchant voisin, pourquoi tu t'en es plaint auprès d'elle ?

 

Cordialement.