Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Internet

offline
Inscription: 09/05/2012
Non résolu

Bonjour à tout le monde,

Je suis inscrit sur un forum depuis plusieurs mois. Ces derniers jours, j'exprime mon avis sur un sujet quelconque. Sauf que je m'oppose à un des administrateurs du site. Nos échanges sont vifs et donc par la suite d'autres membres du staff de ce même site interviennent. Au lieu de calmer les choses, ils ne font qu'envenimer la discussion et refusent de répondre aux questions que je pose.
On arrive à une impasse... je me fais bannir.

Aimant bien ce site j'y retourne donc pour voir les sujets… je constate donc, que certains membres continuent à parler à mon sujet (me traitant de perturbateur… agitateur..) alors que j'ai été banni.

Je me crée donc un autre pseudo pour intervenir et donner mon avis sur ce point , mon ton est virulent, véhément (j'y reviens plus tard) et je critique donc ce même administateur. Je me refais bannir.

Je retourne donc sur le site juste pour consultation… et là! grande stupeur… je vois qu'ils (membres du staff) ont mis un échange privé entre moi et un autre modérateur? Un topic est créé, avec comme base, cet échange. Ce qui en ressort c'est que je suis un "fou, égo surdimensionné, psychopate, malade mental, un con, agitateur, perturbateur…" ect ect. Encore une fois je me crée un pseudo. Non pas pour jouer "l'agitateur" mais pour rétablir mon image et bien préciser que je ne suis pas un perturbateur. Si j'en étais un, je n'aurais pas attendu plus de 9 mois pour "déboussoler" le site.

 

De plus, leur façon de me présenter n'était pas juste et confirmait une de mes critiques (ce site était "biasé"). J'en profite pour m'excuser pour ces débordemements et pour mes arguments vifs (mais pas assimilables à des attaques personnelles envers les membres du staff).

 

Message un peu formulé de la sorte: "si je vous ai blessé je m'en excuse mais je ne faisais que défendre mon point de vue par rapport à vos attitudes (m'appyuant sur des faits)".

 

Certaines personnes commencent à comprendre que je ne suis pas "si mauvais que ça" et critiquent aussi l'attitude de certains membres du staff. Le débat contenant le message privé est alors fermé pour "débordements"…

 

Quelque temps plus tard, je remarque qu'une personne (qui a pris ma défense sur le forum) a, elle aussi , été bannie. Je fais donc une discussion, ouverte à tous, demandant l'explication de son ban et "j'exige" des réponses à mes questions (toujours pas répondues notamment laisser des sujets un peu chaud en libre accès à des mineurs). Mon ton est encore vif. Mais je précise bien que ce ne sont pas des attaques personnelles mais que j'aimerais bien que l'on réponde à ces questions ( qui datent du tout premier sujet qui à susciter le débat).

 

Les membres du staff me répondent
- en me faisant encore passer pour un agitateur "malgré moi" car plus aucun membre ne répond aux questions posées sur les autres topics (selon eux)
- banissement de mon "avocate" n'est pas dû à mon fait (bizarre car ça faisait plus de 1 an qu'elle était sur le forum)
- et que si je voulais discuter il valait mieux le faire par message privé envers les membres car agir ainsi les discréditer "aux yeux du monde".
Je n'ai pas eu le temps de répondre à ce point car ils ont fermée le sujet que j'avais ouvert... tout en ayant laisser leurs points de vue.

On continue donc de discuter par message privé. Encore une fois je m'excuse (non pas parce qu'ils ont raison mais juste pour calmer le jeu). Mais ils ne veulent rien entendre: "c'est nous qui faisont la loi sur ce forum". C'est un peu ça que moi et d'autres membres leur reprochions: une attitude trop prétentieuse et refus de se remettre en question sur certaines de leur pratique trop stricte.

Voyant encore que les échanges en message PRIVES n'aboutissent à rien … J'ouvre alors une autre discussion sur le forum mais cette fois ci sur la thématique même du forum. Dans ce nouveau topic il n'y a eu aucun ton vif ou virulent, aucune critique, je parlais juste de la passion que l'on partage sur le forum (histoire de se changer les idées). Alors que je discute avec un membre "ami" en privé, je constate que le topic "no violence" que j'ai créé (c'est-à-dire sans aucune animosité et sur le vrai fonds de commerce du forum) est supprimé. Je me revois donc éjecté du site alros que cette fois-ci je n'ai rien fait. Je met bien un bémol sur "le rien fait" (j'y viens plus bas).

Conclusion :

J'estime être dans mon droit de critiquer et de défendre ma liberté d'expression. "Face à un mur", j'ai dû créer plusieurs fois un pseudo nan pas pour harceler mais pour défendre mes idées tout en restant dans le droit (un forum c'est fait pour débattre.. Non?).

En guise de bonne fois je me suis excusé publiquement sur les topics et j'ai bien précisé aussi que mes arguments vifs n'étaient pas là pour attaquer "bêtement" les membres du staff qui malgré leur pseudo sont parfaitement identifiables (je ne l'ai vu que par la suite ..)

Voici donc mes questions :

 

- puis je être attaqué en justice pour diffamation (ils ont mon adresse IP comme de nombreux sites internet sur lequels on navigue)
- ma défense : plaider la bonne foi:car je ne faisais que défendre mon opinion (critiquer même en public n'est pas diffamé si on pense apporter des faits objectifs pour émettre une opinion?)
- puis je les attaquer pour avoir laisser des sujets "hot" en accès libre (tout le monde peut les lire notamment les mineurs)
- a-t-on le droit de diffuser un message privé (entre un membre lamda et un membre du staff par exemple un modérateur) sur un forum public; avec comme sous jacent cet homme est un agitateur? ( Les membres du staff m'ont dit qu'ils ont parfaitement le droit de faire ça vu que le ton n'était plus courtois entre moi et le modérateur. Alors je leur ai répondu sur ce point que si une interview dérape entre un personne et un journaliste… ce journaliste diffuse l'interview sans l'accord de l'autre partie… est ce normal?)

Nb: le topic "no violence" a été totalement supprimé du forum…(plus aucune trace); Mais les topics polémique ont tous été laissés. 

merci d'avance à vous 

 

cordialement 

Aucu vote pour l'instant.
RépondrePoser une question
Liens sponsorisés