Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Internet

offline
Inscription: 20/12/2012
Non résolu

Bonjour

Voilà, je vais être franche dans mon histoire.

J'ai vécu quelques mois avec un homme qui a une très bonne amie qui soit disant était jalouse de moi, car elle était amoureuse de cet homme (selon lui).

Je lui ai demandé pourquoi qu'il ne s'était pas intéressée à elle car elle est plutôt jolie et il m'a répondu qu'elle avait un gros penchant sur l'alcool et passait son temps à prendre des anti dépresseurs.

Au bout de environ deux qu'on était installé ensemble, il y a a un premier clash entre nous, car ce monsieur est propriétaire de sa maison et il voulait me faire payre 1/3 du crédit de cette dernière, chose que j'ai refusé, n'étant pas propriétaire de cette dernière; je lui payais la moitié du gaz, eau etc et bien sûr la nourriture, ce qui va de soi.

Il y a eu tout simplement un cash car je ne voulais pas investir dans sa maison. Donc au bout de deux mois de vie commune, je me suis retrouvée à faire chambre à part sous sa demande.

Je me suis sentie prise au piège car j'avais laissé mon logement, donc je n'avais plus de pied à terre. Depuis ce jour là, ça a été l'enfer, moi de mon côté, j'atais très fatiguée car j'étais dans l'attente d'une opération à coeur ouverte et à la rue...

Un jour nous sommes allées nous promener, et là j'ai essayé de lui parler, mais dès que j'ouvrais la bouce, il m'aboyait dessus...Ce jour là, je lui ai tout simplement demandé, s'il pouvait m'aider à trouver un logement, car lorsque je suis allée m'installer chez lui, j'avoue que j'avais peur de laisser mon logement et ce jour là, il m'a fait la promesse de m'aider à en trouver un si on devait un jour se séparer.

Donc, je reviens au fameux jour de notre promenade où je lui demande de m'aider à trouver un logement et la il me répond "mais tu rigoles, va creuver dans la rue comme m'a si bien dit Majolane, qui m'avait dit que tu étais avec moi pour mon fric et m'a traité de cas sos, tout ce que je n'avais pas besoin d'entendre à très peu de mois de mon opération (la femme alcool, amoureuse de lui) et je vous passe tout ce qu'elle lui a dit sur moi ! La, ce fut un énorme choc, déja quej'appréhendais mon opération et elle qui lui sot cette méchanceté et encore le mot est bien faible.

Donc conclusion, je suis partie de chez lui avec une luxation à la machoire  et en l'entendant dire au téléphone, "comme a dit majolane (c'est celle qui a souhaité ma mort), qu'elle crève sur la table d'opération... Croyez moi que ça fait très mal, quand on est dans la peur d'une opération très lourde et à risque.

Une fois séparée de cette homme, un jour j'ai écrit à cette fameuse femme sur internet pour lui dire que j'aimerais bien avoir une discussion avec elle, car j'ai eu des doutes de ce que mon ancien compagnon m'a dit sur elle. Elle n'a jamais dégné répondre, donc je me suis dit qu'elle avait quelque chose à se reprocher.

La la colère, la haine m'a pris, je me suis inventée un pseudo et j'ai mis sur le forum "que si elle n'était pas alcolo et sous l'emprise de médicaments et bien qu'elle garderait son boulot" (quelque chose comme ça). Je n'ai fait que répéter les paroles de mon ex qui lui même est sur ce site. Donc d'après moi, il a du reconnaitre les paroles qu'il m'avait dit concernant cette femme avec qui il est toujours ami.

Donc, cette femme a porté plainte pour diffamation contre moi et comme par hasard le nom de mon ex ressort dans la plainte...!

J'avoue avoir mal agi en postant ce message sur le forum, mais je l'ai fait car je n'accepte pas qu'elle est voulu ma mort, voilà tout simplement mon histoire.

Donc conclusion, elle a porté plainte contre moi et je suis convoqué par la gendarmerie, je ne nierai pas mon acte, mais j'aimerais savoir à quoi m'attendre de la justice.

Merci de votre réponse

Soralene

Aucu vote pour l'instant.
RépondrePoser une question
Liens sponsorisés