Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Justice

offline
Inscription: 29/09/2014
Non résolu

Bonjour,

J'écris dans cette catégorie car il y a regroupement : j'ai il y a 5 ans fait un agrandissement de ma maison par un architecte avec mission complète. L'agrandissement est non conforme. Je dois vendre l'année suivante suite à séparation et rembourser la banque. Mais les éventuels acquéreurs se retractent tous et la banque (qui est aussi mon employeur...) me fiche FICP dès la première vente "ratée". Je suis alors en congé parental et ai demandé à cette même banque ma mutation pour la fin de mon congé parental. Or, comme je ne peux pas vendre et je ne peux pas non plus rembourser, la banque me refuse ma mutation et m'oblige à reprendre mon poste à Paris (je suis à l'autre bout de la France où j'ai demandé ma mutation). Pour m'enfoncer un peu, ils attendent...la vente qui a iieu finalement et opposent leur créance chez le notaire. Je paie.

Oui mais entre temps, je suis licenciée car la banque ne m'a trouvé aucun poste autre que celui que j'avais avant mon congé parental ! Le problème est le suivant : je présume, çà reste à prouver, que face à mes difficultés financières liées à la faute de l'architecte, mon employeur, qui est aussi mon créancier, a voulu se débarrasser de moi. Je ne suis donc plus en mesure, en étant fichée FICP, de trouver un poste de cadre bancaire au niveau national. Je subis donc un préjudice de carrière qui m'oblige à me reconvertir et à tout recommencer, avec en prime une perte de chance d'avoir une carrière jusqu'à la retraite etc etc etc...

Je souhaite que quelqu'un m'aide à y voir clair afin d'assigner l'architecte en responsabilité et définir le montant des préjudices subis en raison des conséquences liées à la fois aux ventes ratées à la fois sur mon travail, par ricochet.

Merci par avance

Aucu vote pour l'instant.

RépondrePoser une question
Liens sponsorisés