Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Justice

offline
Inscription: 07/01/2015
Non résolu

Bonjour à tous,

Le 22/11/13 je me suis rendu à mon centre de formation (à l'époque j'étais étudiant) pour suivre mes cours. J'avais l'habitude de me garer sur un terrain non aménagé et vague qui servais à moi même comme à mes collègues de parking. Je précise que ce terrain n'appartenait pas au centre de formation et était à l'extérieur du centre.

Le 22/11/13 des gros engins de chantier ont fermés l'accès au terrain pour y faire des travaux pour justement en faire un parking. Les travaux ont duré près de 8 mois. Ce fameux 22/11 je me suis donc garé devant le centre de formation qui se trouve dans une rue passante et j'ai mis mon véhicule à cheval sur le trottoir. J'ai une reconnaissance travailleur handicapé à 80% pour une greffe double pulmonaire.

Quelles minutes après mon stationnement deux policiers municipaux m'ont verbalisé pour stationnement génant (amende de 11€) - Art R.417-10, les policiers municipaux m'ont verbalisés en restant dans leur voiture et n'ont pas pris la peine de voir que j'avais mis ma carte sur le tableau de bord du véhicule. J'ai contesté mon amende et donc j'ai recu hier une citation à comparaitre devant un juge de proximité.

Je dois bien avouer que j'ai peur, et que je suis très engoissé !

En gros je risque quoi ??

Vais je devoir payé l'amende qui sera majoré de beaucoup (genre 300/400€), la majoration maximale est de 33€...

- L'acte juridique est facturé 28.50€ c'est à moi de payer ? et si je gagne ?

Comment organisé ma défence ? je ne prend pas d'avocat !

Aucu vote pour l'instant.
RépondrePoser une question
Liens sponsorisés