Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Vie publique

offline
Inscription: 15/04/2014
Non résolu

Bonjour

la mairie a installé a proximité de ma maison une aire de jeux pour enfants (toboggan, balancoire........)

les nuisances sont insupportables nuit et jour (parc ouvert 24h/24 et 7/7) : cris des enfants, bruits de motos etc....

surtout le jour. 

malgré différents courriers recommandés et entretiens, la mairie ne fait rien.

le préfet m'a répondu qu'il ne pouvait pas obliger la mairie a déplacer ces jeux

je ne sais plus que faire,  auriez vous une idée? 

je viens meme de changer mes fenetres pour tenter d'échapper au bruit. 

grand merci

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)
RépondrePoser une question
Liens sponsorisés
offline
Inscription: 29/12/2013

Bonjour sylvie,

 

Un maire peut être fautif et un préfet a autorité sur le maire.

 

Le tribunal administratif est là pour régler ce genre de litige, mais ....

 

Mais, vous n'avez aucune chance d'aboutir si vous êtes seule à vouloir le combattre pour des raisons légitimes et  visées notamment dans le Code de la santé publique.

 

Alors, vous demandez, que faire ?

 

La première des choses à faire est de réunir des témoignages écrits des personnes qui tout comme vous déplore ces nuisances.

 

La seconde sera d'effectuer les mesures du bruit (émergence).

 

La troisième sera d'obtenir de votre médecin traitant un certificat médical faisant valoir que votre état de santé peut être mis en péril.

 

Par un dossier ainsi constitué et dans le cadre d'une procédure amiable, vous aurez matière à discution avec le service compétent de votre mairie qui sera l'ultime étape avant d'entreprendre éventuellement toute action judiciaire lourde en ce cas d'espèce.

 

Cordialement.