Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

FORUM - Voisinage

offline
Inscription: 19/11/2020
Non résolu

Bonjour,

Contexte:

Je vais acheter un terrain et construire dessus, je vais faire une proposition d'achat demain 17h.

Le propriétaire fait une division de parcelle et vend 2 terrains, le mien et celui du futur voisin.

Le propriétaire vend mon futur terrain 500 000 euros pour 690 m2, or sur ce terrain il y a une servitude de passage de 85m2 allant jusqu'a 130 m2 reste a definir combien de m2 exact est prevu pour cette servitude demain 17h avec le vendeur.

En effet, cet servitude de passage est indispensable pour le futur voisin qui sera enclavé sans cette derniere. 

En faisant une regle de 3 : 500 000 -> 690 m2 soit 724 euros/m2

Si j'estime que ce bout de terrain n'est pas du tout exploitable (je ne pourrais rien contruire dessus, ni abri de jardin, ni mettre une voiture, etre utilisé comme parking visiteur, ni remorque...) car en effet je dois laisser un droit passage au voisin 24h/24.

Je ne vois pas pourquoi je paierais le prix fort de ce bout de terrain qui servira uniquement de servitude.

Ma question est la suivante:

Est-il legitime de demander une moins-value de la propriete resultant de ce droit de passage ? 

Quel montant puis-je negocier sur cette servitude de 85-130 m2 ?     

est-ce 50 % de sa valeur ? 724/2= 362 euros/m2 ?

Quel est selon vous la marge de manoeuvre ou negociation ?

 

Merci de vos reponses rapides,

Cordialement,

Julien

Aucu vote pour l'instant.
RépondrePoser une question
Liens sponsorisés