Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Qu’apportent en plus les labels affichés par certains entrepreneurs du bâtiment ?

Article publié le 20/10/2010

Trois des labels proposés par des organismes et associations suffisamment représentatifs au niveau de l’activité du bâtiment en France assurent une pleine sécurité au particulier qui commande des travaux dans le cadre d’un contrat d’entreprise :

  • Le label « CIP ou certificat d’identité professionnelle », délivré par la « CAPEB ou confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment » qui représente toutes les entreprises artisanales en France, permet d’identifier les artisans ayant des compétences dans le bâti ancien (rénovation, réparations, agrandissement de bâtiments anciens).  
  • le label « ECO-ARTISAN » offre une référence sérieuse (sous la surveillance de la CAPEB nommée ci-dessus) pour les artisans intervenant en matière de rénovation thermique.  Ce label  garantit de la part de l’artisan les techniques les plus adaptées en matière d’efficacité énergétique pour des locaux anciens. Concrètement, l’artisan possédant ce label doit être capable de proposer à son client une évaluation des performances thermiques de son logement, d’établir des devis ou encore de vérifier la qualité des travaux réalisés, à des prix défiant toute concurrence. La CAPEB accompagne ces artisans en leur fournissant une formation permanente. L’entrepreneur titulaire du label ECO-ARTISAN  et le client peuvent donc bénéficier directement d’innovations constantes dans le secteur des performances énergétiques et thermiques.
  • le label « QUALIBAT » est délivré par une association qui donne au maître de l’ouvrage une garantie supplémentaire sur la compétence professionnelle d’un artisan dans le domaine de la construction (certifications de métiers et de qualification). La carte d’identification du bâtiment (appelée « CIB ») attribuée pour une durée de quatre ans à l’artisan entrepreneur atteste de la compétence professionnelle de cet artisan dans une activité donnée, à un niveau de technicité défini, mais surtout de l’existence d’une assurance professionnelle pour le titulaire. C’est pourquoi ce label donne toute sécurité au maître de l’ouvrage lorsque des travaux sont commandés par celui-ci auprès d’un entrepreneur titulaire QUALIBAT.
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)