Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Un locataire doit-il payer directement au syndic les charges de copropriété ?

Article mis à jour le 03/05/2012

Non, le locataire n'a pas à payer directement au syndic les charges de copropriété, car le paiement de celles-ci incombe au seul copropriétaire.

Il est vrai que les syndics remettent en général aux copropriétaires des relevés desquels ressortent les « charges récupérables ». Il s'agit alors des charges dont le copropriétaire peut demander le remboursement au locataire, en fonction de la loi sur les baux.

Mais attention : il y existe alors deux relations à ne pas confondre: celle entre le syndicat des copropriétaires et le copropriétaire pour le paiement des charges de copropriété, d'une part, et celle entre le copropriétaire et son locataire pour le paiement du loyer et des charges récupérables, d'autre part.

Ces deux relations sont totalement indépendantes. Le copropriétaire ne peut en principe pas exiger du locataire qu'il règle directement ses charges à la copropriété : c'est bien le copropriétaire qui les doit au syndicat. De même, et surtout, le copropriétaire ne peut pas refuser de payer ses charges de copropriété simplement parce que le locataire ne lui rembourse pas les charges récupérables, ou ne paie pas son loyer.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)