Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Je suis auto-entrepreneur, comment fonctionne le prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu ? - Page 3

Article mis à jour le 24/04/2013

Les plus-values professionnelles restent en principe imposables suivant le régime qui leur est propre.

Attention ! Même si vous êtes soumis au prélèvement libératoire, vous devrez quand même compléter la déclaration 2042-C, lignes 5TA, 5TB (BIC professionnels), 5TC, 5TD (BIC non professionnels), 5TE (BNC professionnels) ou 5TG (BNC non professionnels), en y portant le montant de vos recettes avant paiement des prélèvements sociaux et fiscaux.

Si vous avez d’autres revenus, votre impôt sur le revenu sera calculé suivant la règle du taux effectif, en tenant compte des bénéfices soumis à prélèvement libératoire pour déterminer le taux d’imposition.

Bon à savoir : si vous optez pour le prélèvement libératoire, les revenus de votre activité d’auto-entrepreneur ne seront pas imposés une seconde fois. Mais, si vous avez d’autres revenus, vous risquez de voir votre impôt sur le revenu augmenter du fait de l’application du taux effectif.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)