Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Puis-je déduire les intérêts d'emprunt sur l’achat de ma résidence principale (appartement ou maison) ? - Page 2

Article mis à jour le 14/05/2012

 

Crédit d’impôt pour les intérêts d'emprunt : logements acquis en 2010 et jusqu’au 30 septembre 2011

Pour les acquisitions réalisées jusqu’au 30 septembre 2011, si l’offre de prêt a été faite en 2010, et pour celles faites en 2010, quelle que soit la date de l’offre de prêt, il y à lieu de distinguer suivant que le logement acheté est ancien ou neuf.

Attention ! Pour les achats réalisés en 2011, seuls ceux dont l’offre de prêt a été faite en 2010 peuvent bénéficier du crédit d’impôt. Les offres de crédit faites à partir du 1er janvier 2011 n’ouvrent pas droit au crédit d’impôt.

  • Si le logement est ancien, le crédit d’impôt reste identique (40% puis 20 %...).
  • Si le logement est neuf, deux situations se présentent :

1) Le logement répond aux conditions d’attribution du label "bâtiment basse consommation énergétique BBC 2005".

Le crédit d’impôt est de 40 % des intérêts versés les sept premières annuités.

Les intérêts ouvrant droit au crédit d’impôt sont limités à 3.750 € pour une personne seule et 7.500 € pour un couple marié ou pacsé soumis à imposition commune. Ces plafonds sont doublés si l'un des membres du foyer fiscal est handicapé, soit 7.500 € et 15.000 €. Ils sont augmentés de 500 € par personne à charge (majoration divisée par deux pour les enfants en résidence alternée).

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)