Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Quels loyers déclarer au titre des revenus fonciers ?

Article mis à jour le 14/05/2012

Toutes les sommes que vous encaissez au titre des revenus fonciers ne sont pas imposables.

Loyers imposables

Doivent être déclarés les loyers, ainsi que certains produits qui y sont assimilés :

  • Les loyers proprement dits

Vous devez déclarer les loyers  effectivement encaissés au cours de l’année ligne 211 de la déclaration n° 2044. Si la location de votre bien immobilier est gérée par un tiers (notaire, agence immobilière…), vous devez déclarer les loyers encaissés par ce gestionnaire. En cas de saisie des loyers, vous devez déclarer aussi les loyers saisis.

Vous devez aussi déclarer vos recettes accessoires, comme la location d’un emplacement d’affichage.

Si les loyers sont soumis à la TVA, vous devez déclarer leur montant hors taxes.

  • Les charges incombant au propriétaire et mises à la charge du locataire

Certaines charges incombent normalement au propriétaire (taxe foncière, travaux de réfection de toiture…). Cependant, quand elles sont contractuellement mises à la charge du locataire, leur paiement par le locataire est considéré comme un revenu imposable. Vous devez alors les faire figurer ligne 212 de la déclaration n° 2044.

Bon à savoir : quand ces charges ne sont par déductibles des revenus, l’administration admet de ne pas les déclarer en recettes et de ne pas le déduire.

 

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)