Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

L’emploi d’un aide à domicile ouvre-t-il droit à un crédit d’impôt ou une réduction d’impôt ?

Article mis à jour le 08/10/2013

L'emploi d'un aide à domicile pour l'exécution de petits travaux, tels que le ménage, le jardinage, la garde d’enfant ou le soutien scolaire, peut ouvrir droit à un avantage fiscal, qui, selon les cas, prend la forme d’un crédit d'impôt (remboursable) ou d’une réduction d'impôt (non remboursable).

Nature de l’avantage fiscal procuré par l’emploi à domicile

Vous avez droit à un crédit d’impôt si vous ou un membre de votre foyer fiscal exercez une activité professionnelle ou avez été demandeur d'emploi pendant au moins 3 mois durant l'année au cours de laquelle vous avez eu recours à un aide à domicile. Pour en bénéficier, vous reporterez les sommes que vous avez effectivement payées pour l'emploi de ce salarié dans la case DB de votre déclaration de revenus.

En revanche, vous avez droit à une réduction d’impôt si vous ne remplissez pas les conditions requises pour le bénéfice d'un crédit d'impôt ou si vous avez engagé des dépenses pour l'emploi d'une personne au domicile d'un parent susceptible de bénéficier de l'APA  (Allocation Personnalisée Autonome). Pour en bénéficier, vous devez alors remplir la case DF de votre déclaration de revenus.

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.1 (8 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.1 (8 votes)