Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Je suis impatrié, puis-je être exonéré d'impôts en France ?

Article mis à jour le 20/03/2013

Si vous venez exercer votre activité professionnelle en France, vous pouvez, sous certaines conditions, bénéficier d’une exonération d’impôt. On parle alors pour vous « d’impatrié » et « d’impatriation ». Les mesures d’exonération s’appliquent, sous conditions, aussi bien aux revenus d’activité qu’aux revenus du patrimoine.

Exonération d’impôts français : les conditions liées au séjour en France des impatriés

Vous ne devez pas avoir été fiscalement domicilié en France de façon ininterrompue au cours des cinq années civiles précédant celle de votre prise de fonctions en France ;

Vous devez par ailleurs fixer votre domicile fiscal en France  à compter de votre prise de fonctions en France. Toutefois, l’administration admet un délai raisonnable entre la prise de fonction et l’installation.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)