Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Comment évaluer le mobilier et les assurances vie pour l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ?

Article mis à jour le 20/03/2012

Le mobilier peut être évalué à une somme globale, fixée sous votre responsabilité, sans détail, ce qui constitue la manière la plus simple et la plus utilisée.

Il peut aussi faire l’objet d’un inventaire simplifié.

Il peut enfin faire l’objet d’une évaluation forfaitaire égale à 5 % de la valeur brute des biens imposables, qui s’avère le plus souvent pénalisante.

Les assurances vie rachetables sont évaluées à leur valeur de rachat, qui vous est fournie par l’organisme auprès duquel vous avez souscrit l’assurance.

Pour les contrats non rachetables, seuls les contrats souscrits à compter du 20 novembre 1991 sont imposables à l’ISF, et uniquement pour les primes versées après l’âge de 70 ans.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.7 (3 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.7 (3 votes)