Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Je pirate la connexion wifi de mes voisins sans qu’ils s’en rendent compte, qu’est-ce que je risque ?

Article mis à jour le 11/08/2011

Depuis l’entrée en vigueur de la loi  Hadopi, c’est votre voisin qui risque 1 500 € si vous pratiquez du téléchargement illégal sur sa ligne et s’il n’a pas sécurisé sa connexion.

Avant toute sanction prononcée par un juge, l’Hadopi transmettra une mise en demeure à votre voisin. Il est probable que votre voisin porte plainte pour X et parvienne à s’apercevoir que c’est vous qui piratez sa ligne.

Néanmoins, cela suppose que vous ayez effectivement téléchargé illégalement depuis son accès WIFI.

En pratique, si vous vous contentez de surfer en vous abstenant de toute activité illégale sur la ligne de votre voisin, vous ne risquerez pas grand-chose.

A contrario, votre voisin ne risquera rien non plus s’il partage sa ligne, sciemment ou non, avec des personnes honnêtes comme vous l’êtes.

Conseil d’ami : informez votre voisin si vous vous connectez depuis sa connexion non sécurisée. Mieux vaut s'assurer que cela relève d'un acte de partage consenti plutôt que d’un piratage ignoré.

Pour en savoir plus sur cette question, vous pouvez également lire  

« Pourquoi faut-il sécuriser par code mon accès Internet Wifi ? » .

Votre notation : Aucun Moyenne : 3 (3 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 3 (3 votes)