Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Victimes d’infractions pénales, comment faites-vous aider gratuitement ? - Page 2

Article mis à jour le 09/11/2012

 

Bureaux d'aide aux victimes (BAV)

Les bureaux d’aide aux victimes (BAV) sont situés au sein des palais de justice. Ils sont gérés par des associations d'aide aux victimes et coordonnés par les juges délégués aux victimes des tribunaux de grande instance.

Il existe actuellement une cinquantaine de BAV.

Le BAV a pour mission d'informer les victimes, d'orienter les victimes vers les magistrats ou services compétents et de répondre aux difficultés qu'elles sont susceptibles de rencontrer tout au long de la procédure pénale, notamment à l'occasion des procédures urgentes comme la procédure de comparution immédiate.

Il est chargé, d'une manière générale, de délivrer à la victime toutes les informations dont celle-ci doit être destinataire en application des dispositions du code de procédure pénale, notamment celles relatives à l'état d'avancement de la procédure la concernant.

Il l’informe également des modalités pratiques lui permettant d'obtenir le paiement des dommages et intérêts qui lui ont été attribués et, s'il y a lieu, de la procédure de saisine du SARVI ou de la CIVI ainsi que du délai dans lequel elle doit intervenir.

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.8 (25 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.8 (25 votes)

j'ai une copine qui a été misen demeure par un huissier de payer des créances  dont elle contestait la validite , donc le supposé créancier a contacté un huissier et mon amie méconnaissant ses droits a réglé les factures présentées par cet huisssier qui a consenti dans "sa grande générosité" à faire un étalement de la dette,

donc la créance a été réglée au trois quart lorsque la debitrice' s"est apeçue qu'il   n  'y avait     pas le moindre jugement la condannant  à payer , et que l'huissier et le creancier complice avait fait leur propre justice ,as - elle un recours

merci

Bonjour,

 

En application de l’article 5 de notre Charte de modération des contributions qui interdit à tout internaute d’utiliser la fonctionnalité « commentaire » pour poser des questions à la fin d’un article ou d’une question publiée sur les forums, nous avons déplacé votre message vers le forum correspondant.

 

Vous pouvez retrouver votre message depuis ici en cliquant sur le lien ci-dessous :

 

[Cliquez ici pour retrouver votre message]

 

Nous vous remercions par avance pour votre compréhension et vous souhaitons de passer un agréable moment en compagnie de Droitissimo.com.

 

Cordialement,

 

Equipe Droitissimo.com

Nous souhaitons à toutes les victimes de toute infraction pénale seule devant une procédure désarmante beaucoup de courage pour ne pas abandonner la lutte pour faire valoir leurs droits et surtout ne pas désespérer et déposer plainte contre leur agresseur.

Fred

Merci aux associations d'aide aux victimes, déjà qu'on ne connait pas nos droits mais si la situation est traumatisante c'est encore pire. Là les personnes de l'association sont la pour les victimes et les guides pas à pas et c'est une bonne chose car il arrive souvent que les personnes renoncent a leurs droits à cause d'une procédure longue et parfois incompréhensive pour nous. moussa

Heureux d'apprendre qu'il existe ce genre d'aides afin de pouvoir se défendre malgré les couts élevés. will