Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Qui est le personnel de la Protection Judiciaire de la Jeunesse ?

Article mis à jour le 05/02/2011

La Protection Judiciaire de la Jeunesse (P.J.J.) est un service public qui a pour mission de prendre en charge et d'éduquer les mineurs délinquants ou en danger que lui confient les juges des enfants et le tribunal pour enfant.

Depuis l'ordonnance du 2 février 1945, les juridictions pour mineurs doivent privilégier les mesures de "protection, d'assistance, de surveillance et d'éducation" et ne recourir à la prison que"lorsque les circonstances et la personnalité du délinquant" paraissent l'exiger. La loi organise l'intervention judiciaire en faveur des mineurs en danger en prévoyant que " si la santé, la sécurité ou la moralité d'un mineur non émancipé sont en danger ou si les conditions de son éducation sont gravement compromises, des mesures d'assistance éducative peuvent être ordonnés par la justice…" Ainsi, le juge peut prendre plusieurs mesures pour mieux connaître le mineur et son environnement familial comme une expertise, une enquête sociale ou une mesure d'investigation et d'orientation éducative. C'est ainsi que le personnel de la P.J.J. intervient pour favoriser l'intégration et l'insertion scolaire, sociale et professionnelle des mineurs en danger ou faisant l'objet d'une mesure judiciaire.

Elle intervient de trois façons :

  • Retrait du mineur de son milieu suite à un placement judiciaire,
  • Maintien en milieu de vie naturelle suite à une action éducative en milieu ouvert,
  • Inscription dans les réseaux de formation et d'emploi (insertion).

A noter : Les jeunes majeurs en difficulté d'insertion sociale peuvent également être pris en charge par la P.J.J. ainsi que les mineurs incarcérés depuis 2004.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)