Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Les professions libérales doivent-elles souscrire une retraite supplémentaire ?

Article mis à jour le 18/03/2013

Comme quiconque, le professionnel libéral peut se tourner vers l’assurance privée pour se constituer une retraite supplémentaire (ex : assurance-vie…) qui vient s’ajouter à la retraite de base et à la retraite complémentaire.

Ces régimes bénéficient d’une fiscalité favorable : les cotisations versées en 2010  sont fiscalement déductibles dans la limite de 10 % du bénéfice imposable. Ce bénéfice est  plafonné à 8 fois le plafond annuel de la sécurité sociale (282 816 € en 2011 et 290 976 € en 2012), auxquels s'ajoutent 15 % supplémentaires sur la fraction de ce bénéfice comprise entre le plafond de la sécurité sociale (35 352 € en 2011 et 36 372 € en 2012) et 8 fois ce plafond.

A noter : depuis le 1er janvier 2010, tous les contrats qui s'y rattachent du régime FONLIB de la Caisse nationale d'assurance vieillesse des professions libérales et indépendantes (CNAVPL), ont été transférés à  la mutuelle « Avenir mutuel des professions libérales et indépendantes (AMPLI) », dont le siège social est situé au 27, boulevard Berthier, 75017 Paris.

Certaines caisses de retraite complémentaires de professions libérales proposent des contrats spécialement adaptés à leurs professions.

On peut notamment citer la CAPIMED, qui est un régime de retraite facultatif par capitalisation ouvert aux médecins à jour de leurs cotisations vieillesse et maladie.

La caisse de retraite des sages-femmes propose un contrat de retraite supplémentaire en capitalisation spécifique appelé CAPISAGE et géré par la CNP. Renseignez vous auprès de la CNP (01 34 53 39 56).

Aucu vote pour l'instant.


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Aucu vote pour l'instant.