Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Certaines années j’ai moins bien gagné ma vie, est-ce que ça va pénaliser le montant de ma retraite ?

Article mis à jour le 21/03/2014

Pour le calcul du salaire annuel moyen depuis 2004, sont exclus les salaires les plus faibles qui ne permettent pas de valider un trimestre (voir  encadré ci-après : « quels salaires permettent de valider un trimestre ?»).

Avantage : les « mauvaises années » à partir de 2004 - pendant lesquelles votre salaire a été trop faible pour valider au moins un trimestre – sont neutralisées pour le calcul de votre salaire moyen.

On écarte aussi les années où vous n’avez pas cotisé, même si des trimestres sont reportés à votre compte : périodes de maladie, de maternité, de chômage… (on parle alors de trimestres assimilés). Les années où vos salaires n’ont pas été reportés à votre compte, mais qui auraient dû l’être et qui sont alors validées « par présomption » du fait des éléments que vous apportez pour prouver que vous avez bien cotisé au régime, sont aussi exclues du calcul du salaire moyen. Il en va de même des années comportant des rachats de cotisations.   

La dernière année (l’année civile qui comprend la date d’effet de la pension) est négligée.

Vous devez donc avoir en tête que votre dernière année avant votre départ en retraite ne compte pas, en particulier ne pas compter sur une éventuelle augmentation de salaire avant votre départ en retraite pour gonfler celle-ci…

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)