Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Comment sont calculées les cotisations de retraite complémentaire des salariés ? - Page 4

Article mis à jour le 22/03/2012

 

Cotisations Agirc

Les cotisations AGIRC sont assises sur la rémunération du cadre (qui constitue l’assiette des cotisations), décomposée en 2 tranches :

  • la tranche B est la part de rémunération comprise entre le plafond de la sécurité sociale (3 031 € en 2012)  et 4 fois ce plafond (12 124 €) ;
  • la tranche C est la part de rémunération comprise entre 4 (12 124 €) et 8 fois le plafond de la sécurité sociale (24 248 €).

Il n’y a pas de cotisation Agirc sur la tranche A (ou tranche 1), puisque cette tranche est soumise à la cotisation Arrco.

Le taux contractuelde la cotisation Agirc sur les tranches B et C – c’est-à-dire la part de cotisation qui ouvre des droits à retraite complémentaire – est de 16,24 %. La cotisation est affectée d’un taux d’appel (de 125 %) qui ne génère pas de droit à retraite complémentaire, mais sert à équilibrer le régime.

Ainsi, sur votre paye, les cotisations AGIRC sont appelé à 20,30 % (taux contractuel + taux d’appel) avec une réparation de 12 ,6 % pour la part de votre employeur et 7,70 % pour votre part salariale sur la tranche B (la répartition varie selon les entreprises pour la tranche C).

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)