Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Qui a droit à la retraite complémentaire AGIRC ?

Article mis à jour le 22/03/2012

La retraite AGIRC est accordée aux  ingénieurs et cadres, ainsi qu’aux « assimilés cadres » (article 4 et 4 bis de la convention AGIRC du 14 mars 1947 et article 36 de son annexe 1).

Ceux-ci sont définis par la convention collective nationale ou régionale applicable à l’entreprise. A défaut de convention nationale, la qualité de cadre est accordée aux employés, techniciens, agents de maîtrise dont le coefficient hiérarchique résultant des arrêtés dits « Parodi » est au moins égal à 300 ou équivalent. Enfin, les entreprises peuvent demander, pour certains de leurs salariés ayant des fonctions de niveau inférieur, une extension du régime de retraite.

A savoir : D’autres catégories de salariés sont cadres : certains VRP, médecins salariés, dirigeants sociaux, conseillères du travail… (article 4 de la convention AGIRC du 14 mars 1947).

Contrairement à une idée reçue, ce n’est pas le montant de la rémunération qui définit le cadre, mais sa fonction d’encadrement de personnel. Un cadre peut donc ne pas être « très bien » rémunéré. A l’inverse, un salarié rémunéré au-delà du plafond de la sécurité sociale peut ne pas être cadre.

Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 1.5 (2 votes)