Testez-vous

Etes-vous "droit malin"?

Interviews

Maître Marc Lipskier, un avocat qui révolutionne le métier d'avocat *

Espace emploi

Des offres d'emploi et des CV gratuits

> Recrutez ou faites-vous chasser !

Lexique juridique

 

Tous les termes juridiques de A à Z

> Consultez gratuitement  !

Chiffres utiles

 

Indices et barèmes officiels en vigueur

> Consultez gratuitement  !

Partenaires

Retraite complémentaire et ASV (CARPIMKO) : combien ça coûte pour un auxiliaire médical ?

Article mis à jour le 18/03/2013

La caisse autonome de retraite et de prévoyance des infirmiers, masseurs kinésithérapeutes, pédicures, podologues, orthophonistes et orthoptistes (CARPIMKO) regroupe les les auxiliaires médicaux suivants: infirmiers, masseurs kinésithérapeutes, pédicures podologues, orthophonistes et orthoptistes.

Les auxiliaires médicaux sont tenus de verser une cotisation forfaitaire de 1 376 € en 2013 pour leur retraite complémentaire, ainsi qu’une cotisation proportionnelle à leurs revenus (de l’année N-2) appelée au taux de 3 % pour la part de leurs revenus compris entre 25 246  € et 151 379 € (en 2013).

A noter : Pendant les deux premières années d’exercice, seule la cotisation forfaitaire est due.

Si l’auxiliaire est invalide à 100 %, et doit faire appel à l’aide d’une tierce personne pour effectuer les actes ordinaires de la vie, il est exonéré de la moitié de la cotisation forfaitaire. Il peut aussi bénéficier d’une exonération de ses cotisations s’il justifie d’une incapacité professionnelle totale pendant 6 mois au cours d’une même année ou pendant une durée supérieure à 6 mois.

A LIRE AUSSI:

Comment se calcule la retraite complémentaire et l’ASV des auxiliaires médicaux(CARPIMKO) ?

Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)


Liens sponsorisés
Liens sponsorisés
Votre notation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)